Publié dans Articles

Si je pouvais revivre ma vie

gray double bell clock

J’aurais invité des amis à diner même si le tapis était taché et le divan défraichi. J’aurais mangé le pop-corn dans le beau salon et me serais moins inquiétée de la saleté quand on voulait faire un feu dans le foyer. J’aurais pris le temps d’écouter mon grand-père raconter encore un fois sa jeunesse. Je n’aurais jamais insisté pour que les fenêtres de la voiture soient remontées parce que mes cheveux venaient d’être coiffés. J’aurais allumé la chandelle rose que mes enfants m’ont sculptée comme une rose avant qu’elle ne fonde dans le placard. Je me serais assise dans la pelouse avec mes enfants sans m’inquiéter des taches d’herbe. J’aurais moins pleuré et ri en regardant la télévision et plus en regardant la vie.

par Erma Bombeck

Publié dans Articles

Reaching out to God…

Regardless of your method of sending a message to God: you can reach and touch Him, in the silences of your life , in your deepest emotions. You can touch Him, when you are in a crowd or if you are alone, if your bills are piling up and you can’t pay them, if you are troubled, if you are young or old, if you are scared or frightened, God is there! Someone said: but God is so busy; yes He is busy but His business is you.

(c) Jay Jay 2019

Publié dans Articles

A smile…

 

A smile costs nothing, but has a great value; he enriches those who receive him, without impoverishing those who give him. It lasts a moment, but we remember it for a long time. Nobody is rich enough to do without it; even the poor can own it. It makes families happy, business prosperous, friendships lasting. A smile rests when we are tired, encourages us when we are depressed, comforts us when we are sad, and helps us to fight all our worries. However, it can not be bought, borrowed, or stolen. It is valuable only when it is given. If you meet someone who does not give you the smile you deserve, be generous, give him yours; because no one needs a smile any more than one who can not give it to others.

© Jay Jay 2019

Publié dans Articles

Le sourire…

woman in blue and white striped top raising her left hand

Un sourire ne coûte rien, mais a une grande valeur; il enrichit ceux qui le reçoivent, sans appauvrir ceux qui le donnent. Il dure un instant, mais on s’en souvient longtemps. Personne n’est assez riche pour s’en passer; même les pauvres peuvent le posséder. Il rend les familles heureuses, les affaires prospères, les amitiés durables. Un sourire nous repose quand nous sommes fatigués, nous encourage quand nous sommes déprimés, nous réconforte quand nous sommes triste, et nous aide à combattre tous nos soucis. Cependant, il ne peut pas être acheté, emprunté, ou volé. Il a de la valeur seulement quand il est donné. Si vous rencontrez quelqu’un qui ne vous donne pas le sourire que vous méritez, soyez généreux, donnez-lui le vôtre; car personne n’a plus besoin d’un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres.

Publié dans Articles

When I met My Master…

I had walked life’s way with an easy tread, had followed where comforts and pleasures led, until one day in a quiet place, I met the Master face- to- face. With station and rank and wealth for my goal. Much thought for my body but none for my soul, I had entered to win in life’s mad race, when I met the Master face -to-face and blushed to see, that His eyes full of sorrow were fixed on me. And I faltered and fell at His feet that day , while my castles melted and vanished away. Melted and vanished and in their place , naught else could see , but My Master’s Face. And I cried aloud ,O, make me meet to follow the steps of  thy wounded feet. My thought is now for the souls of men. I’ve lost my life to find it again. Ever since that day in a quiet place, I met the Master face-to face.

Publié dans Articles

Rester jeune…

La jeunesse n’est pas une période de la vie , elle est un état d’esprit , un effet de la volonté, une qualité de l’imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité , du goût de l’aventure sur l’amour du confort. On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années; on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal. Les années rident la peau, renoncer à son idéal ride l’âme. Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort. Jeune est celui ou celle qui s’ étonne et s’émerveille. Il demande comme l’enfant insatiable. Et après ? Il défie les evènements et trouve de la joie au jeu de la vie. Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute. Aussi jeune que votre confiance en vous-même. Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement. Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif à ce qui est beau, bon et grand, aux messages de la nature, de l’homme et de l’infini.Si un jour, votre coeur allait être mordu par le pessimisme et rongé pat le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

Auteur inconnu